La Sardaigne en basse saison

Prévoyez-vous des vacances ? Contactez nous >


Mais qui dit donc que la Sardaigne n’est que synonyme de soleil et de plages ?
 

Les vrais amoureux de cette île savent très bien que, en plus d’être l’une des plus merveilleuses destinations balnéaires pendant les mois d’été, la Sardaigne offre - à ceux qui veulent réellement la connaître - toute la magie et le mystère de ses foires, mais aussi de ses fêtes religieuses et “païennes” qui se succèdent nombreuses pendant l’hiver et le printemps.
 



Du nord au Sud et d’Est en Ouest, toute l’île est traversée par une farandole de fêtes pour tous publics, entre traditions anciennes et célébrations authentiques :

Février
Le Carnaval est célébré dans toute l’île mais avec une intensité particulière dans les villages du Centre, comme à Mamoiada : les Mamuthones, ces figurants aux masques archaïques en bois peint en noir, défilent au rythme cadencé des cloches accrochées à leur costumes et cette procession est tellement frappante que ceux qui y assistent la garde toute leur vie dans leur cœur. Les origines d’un tel rituel sont controversées : certains affirment qu’il représente la victoire des bergers sardes sur les Sarrasins, d’autres qu’il est propice à la fertilité, d’autres encore qu’il remonte à l’âge des nuraghes et à leurs divinités.
À Ottana, la procession dansante des Merdules et des Boes est constellée de masques zoomorphes, issus de cultes païens.
 

 


Pour les amateurs d’émotions fortes, Oristano offre la Sartiglia : des cavaliers sur de magnifiques chevaux s’élancent dans une course propitiatoire qui donne lieu à un tourbillon de couleurs. La première “descente” (soit une chevauchée effrénée dans la rue principale au milieu d’une foule de spectateurs) est effectuée par Su Componidori : un cavalier au visage recouvert d’un masque androgyne - qui est en réalité le véritable protagoniste de la fête - doit centrer le trou minuscule d’une étoile suspendue le long de son parcours à l’aide de son épée. Voilà comment se joue le sort de la campagne agricole à venir : si le cavalier réussira à centrer l’étoile, la terre fécondée donnera de beaux fruits. Immédiatement après la Sartiglia, les plus curieux peuvent aussi assister aux Pariglie : des groupes de trois cavaliers composent des figures de plus en plus acrobatiques sur leurs chevaux lancés au galop… Que le meilleur gagne !


 

 

Avril
Les fêtes de Pâques comptent parmi les fêtes religieuses les plus importantes de l’île. Les différentes processions qui se déroulent dans les villes et les villages sont réellement inoubliables.
À Iglesias, c’est au son des matraccas - un instrument musical en bois traditionnel de la région - que défilent des personnages revêtus de blanc et encapuchonnés qui escortent une croix dans toutes les rues de la ville. Ces cortèges, qui se déroulent sur trois journées (mardi, jeudi et vendredi), illustrent respectivement la Passion du Christ, la Mater dolorosa et l’enterrement de Jésus.
 

 


La procession qui se déroule à Alghero, dans le Nord de la Sardaigne, est très intéressante en vertu de ses influences catalanes très marquées : ce rite unique en son genre, aussi triste qu’il est envoûtant, se déroule dans le plus profond silence, régulièrement interrompu par des chœurs, alors que les fidèles défilent en tenant des bougies enveloppées de papier rouge qui animent la nuit de teintes sombres et profondes.

Mai
Sant’Efisio est le saint patron de la Sardaigne depuis maintenant 350 ans. Des groupes folkloriques venant de toute l’île et revêtus chacun de leur costume sarde traditionnel viennent à Cagliari pour défiler, accompagnés de chars décorés de fleurs et tirés par des bœufs. Puis, la statue du Saint est escortée lors de son voyage jusqu’à Nora.
Il est toutefois presque impossible de faire la liste de toutes les fêtes qui ont lieu dans les très nombreux villages de la Sardaigne : chacune d’entre elles a ses particularités et ses curiosités, depuis les courses de chevaux aux processions de figurants déguisés, en passant par les fêtes commémoratives. Toutes cependant font vivre aux touristes - et aux gens du cru ! -de profondes émotions, caractéristiques de la chaleur des traditions existant en Sardaigne.
 

 

Photo Credits
Sartiglia: Emmanuele Contini; Mamuthones: Webgol; Processione di Iglesias: Alessandro Spiga

 

Prévoyez-vous des vacances ? Contactez nous >