Malloreddus alla Campidanese

Le parfum des souvenirs d’enfance

 

 


Décision difficile que de devoir choisir un seul visage, une seule saveur pour vous présenter ma Sardaigne. Je me suis laissé guider par mes souvenirs d’enfance, les plus vrais, les plussimples comme on dit. Mon souvenir par excellence est celui d’une famille nombreuse qui se réunissait d’habitude durant les vacances d’été dans la petite localité de Sant’Andrea à quelques kilomètres de Cagliari. Cela fait plus de vingt ans maintenant mais une assiette de Malloreddus alla Campidanese, son goût et son parfum intense me rappellent ces journées d’été, suppriment la distance et m’offrent un moment d’insouciance et de paix.


Pour ceux qui ne les connaissent pas commençons par dire que le malloreddus est un type de pâte de blé dur typiquement sarde, vendu dans toute la péninsule sous le nom de « gnocchetti sardi ». Ils sontpansus avec des rainures et ressemblent à des coquillesce qui leur permet de retenir la sauce à base de viande qui les accompagne généralement. Les Malloreddus alla Campidanese sont une recette typiquement sarde originaire du Campidano (la plus grande plaine de l’île).
 

 

Pour mettre un peu de Sardaigne sur votre table vous aurez besoin de :
500gr de malloreddus
500gr de saucisse fraiche
500gr de purée de tomates
Un demi-verre d’huile d’olive extra vierge
Une dent d’ail
Un demi-oignon
5 feuilles de basilic
Un sachet de safran
Pecorino râpé
Sel
 
La préparation est très simple et intuitive. Quelques gestes suffiront pour réaliser un plat de malloreddus authentique.
 
Faites revenir dans l’huile l’oignon et l’ail finement hachés. Prenez la chair de la saucisse et une fois que l’oignon et l’ail seront dorés, joignez-y la viande et faites cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes. Ajoutez la purée de tomates, une pincée de sel et une demi-cuillère de sucre pour couper l’acidité. Laissez cuire le tout à feu doux pendant environ 30 minutes, ajoutez à la fin les feuilles de basilic et un sachet de safran préalablement mélangé à un demi verre d’eau tiède (prenez de préférence le safran de San Gavino Monreale ou de Tuili). Poursuivez la cuisson de la sauce jusqu’à ce qu’elle soit épaissie.
 
Faites cuire les malloredus dans de l’eau bouillante salée. Egouttez-les quand ils seront « al dente » et versez-les dans un plat avec la sauce et une bonne poignée de pecorino pour les rendre crémeux.
Souvenez-vous qu’il faut obligatoirement utiliser le pecorino sarde frais au goût peu prononcé mais entier.
 
Servez très chaud et rehaussez le goût avec un verre de Monica di Sardegna, Canonnau.
 

Malloreddus

 

 Photo Credits: zullag
 Photo Credits: truk80

 

Quel plat vous rappelle votre ville ou un voyage inoubliable ?
Envoyez vos commentaires et suivez-nous sur  FacebookTwitter et Instagram

 

Prévoyez-vous des vacances ? Contactez nous >
Découvrez nos offres >

INSTAGRAM

...

FACEBOOK

...

TWITTER

...
FOLLOW   @Charming_Italy

METEO

...
Chercher Hôtel
Chercher Hôtel