Guide Sardaigne

guida
Pourquoi télécharger la guide?
Téléchargez dès maintenant nos guides
de Sardaigne!
guida
Pourquoi télécharger nos Ebooks?
Téléchargez dès maintenant
nos Ebooks!

 

Géographie, Territoire
La Sardaigne est située au centre de la mer Méditerranée, dont elle est la deuxième plus grande île, avec ses 20090 km2: elle fait 3 fois la taille de la Corse et 7 fois celle de l'île de Majorque. Sa forme de losange inspira les Grecs qui l’appelèrent Icnusa da Icons  (empreinte du pied) et par la suite Sandaliotis (de sandalel). Les Romains la rebaptisèrent Sardinae, d'où le nom actuel, en référence au fils légendaire d'Hercule, Sardus, qui aurait dirigé un groupe de Libanais sur l'île.
La Sardaigne n'est pas densément peuplée, et se compose de seulement 1,7 millions d'habitants. 17% de la terre est utilisée pour l'agriculture et l'élevage de moutons, un pourcentage presque deux fois la moyenne européenne.
 
C'est une région essentiellement montagneuse et le massif le plus haute est le Supramonte du Gennargentu au cœur de l'île, dont le plus haut pic est Punta la Marmora, avec son 1834 m de haut. Les images caractéristiques insulaires sont sans doute les falaises abruptes qui plongent dans la mer d'est en ouest, et les plaines luxuriantes. Les petites rivières atteignent leur capacité maximale au printemps ou en automne quand la neige fond au cours de la saison des pluies ; en été, elles seront à sec, à cause du climat a tendance aride. Le plus long fleuve est le Tirso, qui s'élève dans les montagnes de Budden et se jette dans le golfe d'Oristano. La seule rivière navigable est le Temo, qui traverse la jolie ville de Bosa, donnant sur la côte de corail au sud d'Alghero.
Dans le passé, le débordement des rivières forma de grandes et nombreuses zones humides, qui ont causé la propagation du paludisme qui a frappé une grande partie de l'île jusqu'à les années 50 du siècle dernier, lorsque les travaux de restauration, débutés au cours de la période fasciste, arrivèrent à leur fin.Une des actions qui permis la fermeture des cours des rivières à certains endroits afin de former des réservoirs y compris le lac et le lac Omodeo Coghinas.
Actuellement nous préparons des lacs et des rivières pour le tourisme de pêche: la première expérience réussie peut être vu sur le lac Flumendosa où il y a un bateau qui effectue des visites guidées. 

Les activités pastorales et minières ont historiquement joué un rôle important en Sardaigne. Depuis l’antiquité, en effet, ont été extrait le fer, le charbon, le plomb, le zinc, le cuivre et même l'argent. Dans les temps plus récents se sont des installations industrielles qui ont été construites pour la production de produits chimiques, le pétrole et le textile. Dans le Nord-Est de l'île, la Gallura, on trouve les célèbres carrières de granit. 
Les activités d’importance considérables pour l'économie de l'île, sont la fabrication et la transformation du blé, ainsi que du vin et de l'huile d'olive. Une autre grande ressource, la production de sel de mer dans la province de Cagliari.
L'île est couverte de 64.000 hectares de forêt, de chênes et les zones de plat sont réservées pour la culture du blé.
Histoire
Afin de mieux comprendre la Sardaigne il est nécessairede faire une courte excursion dans l'histoire. Sa formation remonte à 600 millions d'années, elle est restée inhabitée pendant 10000-8000 de par sa position difficile à atteindre, et encore aujourd’hui elle garde presque la même position dans le bassin méditerranéen, qu’il y a plus de 65 millions d'années ; et pour cette raison la Sardaigne est, géologiquement parlant, une des plus anciennes terres en Europe, avec un risque sismique réduite à presque zéro.
Dans la préhistoire, la population vivait dans des villages sardes constitués de huttes ou de grottes, à proximité des lagunes ou dans les typiques constructions mégalithiques appelées Nuraghi. Très religieux, les Sardes venèrent la Déesse Mère, et prossèdaient au culte des morts qui ont été enterrés dans la Domus de Janas (littéralement les «tombeaux des fées").

De 2200-1800 avant J.C., s’est installé dans l'île un peuple venu d'Europe orientale, qui a commencé à construire dans les vallées et sur les collines de nouvelles structures formées par de gros blocs de pierres, les Nuraghi, qui servaient à protéger les populations des attaques des tribus hostiles, ainsi que contre les intempéries. Parmi ces bâtiments ils existent encore aujourd'hui, quelque 7000 spécimens, répartis sur tout le territoire, le plus important et célèbre est certainement celui de Barumini, nommé "Su Nuraxi" (Nuraghe) considéré comme le nuraghe par excellence. La civilisation nuragique vouait un culte à l’eau comme en témoigne le nombre de puits sacrés érigés à proximité des colonies, ainsi que déjà mentionné le culte des morts qui ont été enterrés avec des statuettes en bronze.
NoraSaccargiaCagliari
Sito archeologici
Monumenti storici